Jacques Lestrade

Jacques Lestrade

Je suis un voyant qui fait Voir.

Hors ligne

Tarif spécial

2,50€/min

0,00€/min

1682
APPELS REÇUS
5
NOTE MOYENNE

Dieu ! Il faut que je me dise…

J’aime bien (Samuel 9.9) : « Autrefois en Israël, quand on allait consulter Dieu, on disait: Venez, et allons au voyant! Car celui qu'on appelle aujourd'hui le prophète s'appelait autrefois le voyant ».

Voyant, maître, thérapeute, psychologue, conteur, ami, philosophe, guide, conseiller spirituel, coach, initiateur, shaman, compagnon, aidant, accompagnateur, maître de passage …
Je n’ai ni élève ni patient, mais des clients, et ils m’ont nommé ainsi au cours des temps.

Et puis j’aime bien ce qu’écrit SS le XIV° Dalaï-lama : « les gens vont souvent voir des oracles pour se faire prédire l’avenir alors que leur mission première consiste à enseigner le Dharma ».

J’ai Travaillé avec de bons maîtres, aussi.
Emaho, lama Norbu, Lee Lozowick, Christian Charrière, quelques autres…
Et toutes mes pensées à Yvan Amar et à Nadège.

J'ai aussi « Travaillé sur la place du Marché », pour reprendre l'expression taoïste : la Vie m'a donné une très riche expérience du monde, je vous l'assure.

Mais la meilleure manière de me dire est un songe à moi donné, il y a trente ans, alors que je me questionnais plus que jamais sur mon engagement.
On me proposait un travail… Il s’agissait de me poster au sommet d’une colline où un temple magnifique était érigé. Je le voyais à peine car je devais lui tourner le dos, et attirer le regard des passants pour ensuite me coucher afin qu’ils voient ce qu’il y avait derrière moi.

Il me faut maintenant venir ici : il y a parmi vous, je le sais, des existences à épanouir.


Je termine de traverser une succession de périodes intenses, dans ma vie personnelle comme dans mon métier et ma pratique.
Et je suis peu présent ici : j’en suis désolé en vérité.
Mais le Travail amène la Présence, c’est un fait.
Je pourrai mieux vous servir à l’issue de ces traversées; soyez encore patients..



*Photo réelle

Expériences

J'exerce depuis toujours. Ma mère était voyante et m'a transmis ce talent.
Mais j'ai voulu aller au delà de la bonne aventure.
Pour cela, j'ai accumulé toutes sortes d'expériences, concrètes et spirituelles.

Avis clients : 246   -   Note moyenne : 5
« Merci Jacques, j'ai clairement compris votre message et je vais prendre ma place ! je sais au fond de mes tripes que cet homme et moi nous avons un chemin ensemble ! Que nous avons vécu les mêmes étapes et que nous devons nous retrouver pour enfin vivre dans l'harmonie dont nous avons tous deux tellement besoin. Merci encore pour cette bel consultation pleine d'enseignements ; j'aurais clairement aimé poursuivre cet échange malheureusement ce n'est pas possible... Excellente fin de journée et merci encore »
    • Carole71
      Le 03 août 2021

      Merci Jacques, j'ai clairement compris votre message et je vais prendre ma place ! je sais au fond de mes tripes que cet homme et moi nous avons un chemin ensemble ! Que nous avons vécu les mêmes étapes et que nous devons nous retrouver pour enfin vivre dans l'harmonie dont nous avons tous deux tellement besoin. Merci encore pour cette bel consultation pleine d'enseignements ; j'aurais clairement aimé poursuivre cet échange malheureusement ce n'est pas possible... Excellente fin de journée et merci encore

    • Francesca
      Le 29 juillet 2021

      Cher Jacques, la marâtre revient en force, vous me disiez qu’elle perd son pouvoir (comment ? est-elle malade ?), parfois moi je perds mon courage… mais ça va aller ! encore une fois. Dites moi Jacques, comment mes enfants doivent faire face à cette situation, avec intelligence et finesse certes, mais quelle en sera la fin. Juste au même moment, ma chère sœur choisit de ne plus s’occuper de ma mère… à suivre…. Merci

      Réponse de Jacques Lestrade, le 31 juillet 2021
      Un pouvoir peut se perdre pour bien des raisons. Un de mes Maîtres engageait à méditer sur la chute du Mur, y voyant la plus belle promesse du XX° siècle. Oui, des structures à première vue solides peuvent s'effondrer de façon inattendue. Vos enfants vont, en fait, traverser cette situation. Et, surtout, commencer à voir ce qu'il en est. N'ayez pas peur. Oui, vous êtes au cœur de la tourmente; et c'est bien. Merci. Jacques
    • Francesca
      Le 24 juillet 2021

      Bonjour Jacques, j'ai longuement lu sur sur l'impermanence... c'est bien Ecrivez moi quand vous le pourrez, ce sera bienvenu. Merci pour ces "ouvertures" Bien à vous

      Réponse de Jacques Lestrade, le 25 juillet 2021
      Promis : je vous écris dès que j'ai un moment. Et je vous assure le désirer de tout cœur. C'est que, même si j'ai accompli beaucoup cette année, j'ai encore beaucoup à faire ... Oui, l'impermanence est un aspect important pour vous. Un outil aussi, pour échapper à ce qui vous saisit dans cette famille qui est la vôtre. Il est des familles, disait un de mes Maîtres, où bouger la salière de sa place fait frémir l'assemblée : vous savez. Merci. Jacques
    • Sinou
      Le 20 juillet 2021

      Merci Jacques pour cette ouverture de taille et d'émotions, bel été à vous Sylvie

      Réponse de Jacques Lestrade, le 21 juillet 2021
      C'était un joli moment, hein ? Doux ... Et puis ce moment disait bien ce qui vient à vous, où plutôt une façon de dire ce qui s'installe dans votre relation au monde. Une façon simple : plus de drame ... Vous verrez : ça a l'air un peu fade au début mais en fait c'est très ... vivant ! Merci. Jacques
    • Phanie
      Le 17 juillet 2021

      Merci Jacques pour votre soutien et votre guidance. A bientôt.Stéphanie

      Réponse de Jacques Lestrade, le 21 juillet 2021
      Que c'est gentil ... Mais c'est que j'adore ça, vous le savez bien. Monter les trucs cachés, dévoiler les structures sous-jacentes, c'est un exercice délicieux. J'ai tellement et tellement exploré ce que vous rencontrez; j'ai tellement perdu de temps dans des cul-de-sac et tellement échappé à des ornières grâce aux instructeurs rencontrés ... que je me régale à monter tout ça ... merci. Jacques
    • Magali8178
      Le 13 juillet 2021

      Merci Jacques pour votre consultation. J'ai dû y mettre un terme car c'est très douloureux pour moi et même si vous me dites que le meilleur m'arrive d'ici 3 semaines, cela fait tellement longtemps que j'attends l éclaircie dans ma vie que je n'y crois plus beaucoup. Affaire à suivre. Encore merci.

      Réponse de Jacques Lestrade, le 14 juillet 2021
      J'ai beaucoup pensé à vous, j'allais vous écrire. C'est un grand présent que ce moment, cette souffrance à moi offerte, je vous l'assure. Bien sûr que cette souffrance n'a jamais été aussi intense - ni aussi claire. Ce qui est une promesse, c'est comme ça. Quand on approche de l'adversaire, le combat est plus intense, toujours. Pour ce qui est de cet éternel revenant, je vous ai dit ce qu'il en était : rien n'est fermé. Mais cette paix qui vient à vous viendra de vous. Le reste est donné de surcroit, de toute manière. Je ne suis que moi, mais je le crois, absolument. Merci. Jacques
    • Alldone
      Le 24 juin 2021

      Désolé Jacques j'ai eu un souci de tél.. . Je vous rappelle à réception des 10 min. Infiniment merci

      Réponse de Jacques Lestrade, le 24 juin 2021
      Merci à vous. Je vous avais déjà écrit; et les 10 minutes sont parties. Et me voilà pleinement heureux : ce qui vient à vous, qui se ressent -se dévoile - est juste magnifique. Certes, le passage est parfois très rock' and roll. Très étroit, disaitIil. Mais vous y êtes, c'est ... visible. Merci. Jacques
    • Phanie
      Le 21 mai 2021

      Bonjour Jacques. Si vous pouvez m'offrir 10 minutes, pensez à moi. Merci pour tout. Stéphanie

      Réponse de Jacques Lestrade, le 22 mai 2021
      Bonjour M'dame. Ils sont partis.. Pardon : j'ai vécu pas mal de choses intéressantes qui m'ont beaucoup occupé. Je comptais d'autant le faire que j'ai très soif de savoir ce qu'il en est de ce grand apaisement. C'est que parfois, l'apaisement inquiète, n'est-ce pas ? Ah, ce damné paradoxe ... Merci. Jacques
    • Francesca
      Le 15 mai 2021

      Partir loin et ne plus revenir, pourquoi sont-ils tous contre moi, qu’on me foute la paix… aujourd’hui c’est un jour sans, voyez-vous, un jour de craquage, un jour de larmes libératrices, c’est tellement fatiguant parfois, depuis si longtemps, même si je sais que ça doit être ainsi… vous apportez un regard sur ce que je vis et ça aide énormément, d’ailleurs grâce à vous ça ira beaucoup mieux, vous m’avez depuis deux ans que je vous connais, éclairée d’une sacrée lanterne. Merci

      Réponse de Jacques Lestrade, le 16 mai 2021
      ... Je souffre avec vous, c'est ainsi. Parce que je sais ce que vous rencontrez, que je l'approche autant que je peux, à chaque instant. Ce chagrin immense. Mais pleurer ainsi est une grâce : c'est comme ça. La colère ne vous en protège plus. Ce très grand, et très honorable chagrin à voir ce gâchis dit votre cœur. Un de mes Maîtres dirait que vous ne pleurez pas sur votre vie, mais que vous pleurez votre vie; et un autre préciserait que par conséquent, vous pleurez le Monde. Et tous diraient que c'est une grâce. La première, pour les catholiques. Merci. Jacques
    • Isazerty7
      Le 10 mai 2021

      Mille mercis Jacques Tellement de gratitude d'avoir croisé votre chemin sur le mien (au fond du creuset) et de pouvoir bénéficier de votre lanterne lumineuse et bienveillante... Donc je "m'efforce" avec douceur de me retourner à moi même ce que je suis capable de donner à l'autre...consciente que cela peut (doit ?) être présent pour moi puisque c'est existant pour les autres...comme dans l'avion s'équiper soi en premier avant de porter assistante...! Il me reste étrangement un "petit" fond, une résistance il me semble, de culpabilité de me faire passer en premier...d'avoir mes propres limites et de ne pouvoir tout endurer et excuser de l'autre, d'être finalement "exigeante"! J'espère sincèrement basculer de cette abnégation aveugle à une forme d'égoïsme salutaire où finalement moi aussi je m'autoriserai à recevoir... Oh la la quelle période éprouvante mais o combien éclairante... Avec très sincèrement beaucoup de gratitude pour ces échanges ????

      Réponse de Jacques Lestrade, le 11 mai 2021
      Merci. Merci. Merci ... Oui, il s'agit de retourner à vous même. Le terme grec est metanoïa, bizarrement traduit dans les Évangiles par pénitence - Saint Paul écrit que "l'Esprit l'a retourné comme un gant". Pour ce qui est de cette résistance à vous déployer, c'est le nœud, le cœur. La fonction même du Mental. Et je vous assure que percevoir ce rejet est déjà beaucoup. C'est ma journée chrétienne et paulinienne : " malheureux que je suis : mon âme veut faire une chose et non corps le contraire". Merci. Jacques
    • Gaia86
      Le 05 mai 2021

      Nous avons été coupés malheureusement..j'en suis désolée car Jacques est une très belle et lumineuse personne qui vous apporte énormément ..il vous emporte sur des chemins inattendus..je ne peux que le conseiller à qui veut bien l'écouter..merci infiniment d'être qui vous êtes !à bientôt je l'espère !Je vous embrasse!Florence

      Réponse de Jacques Lestrade, le 06 mai 2021
      Très chère, ne soyez pas désolée. Je fais de mon mieux pour être plus présent en ces lieux., et je vous assure être à votre service, et sans mesure (*). Ceci dit, cette harmonie complexe se dessine enfin devant vous et, mécaniquement, le combat est plus intense - et clair - que jamais. Tout va bien. Quand on voit les écailles du dragon, ça devient chaud, mais c'est aussi une promesse. Je vous embrasse aussi, de tout mon cœur. Merci. Jacques. (*) un de mes maîtres, dont l'humour me manque terriblement disait que "Jacques a bien compris le Service, mais il attend le pourboire").
    • Phanie
      Le 27 avril 2021

      Bonjour Jacques. Hier, vous m'avez parlé d'un écrivain. Pouvez-vous me donner son nom? Pensez à moi quand vous aurez 10 minutes à disposition. Merci pour tout et à bientôt. Stéphanie

      Réponse de Jacques Lestrade, le 27 avril 2021
      Très chère, je vous ai envoyé le nom sur le mail du site. Je dois vraiment écrire cette liste de lecture ! Et rassurez-vous, je n'oublie pas mes propos; simplement je n'arrive pas à vous les imputer, ces dix minute, peut-être parce que nous avons Dansé hier ? Soyez tranquille : j'lâche pas l'affaire.Merci. Jacques